20 février 2012

sans rivotril, dur dur...

Je vous avais dis, depuis que j'ai arreté le rivotril, je ressens de nouveau mes "fourmillements, electricité, douleur raideurs" dans les membres... Difficile à décrire, c'est tout un tas de trucs et rien à la fois... Comme je suis bien façonnée par le "c'est dans la tête", j'ai continué en me disant que ça allait passer... Seulement depuis la fin de la semaine dernière, ça empire... J'ai posé mon vendredi pour me reposer, la dernière fois que j'avais fait ça, j'etais bien repartie... La, week end dur dur, ce matin, impossible... [Lire la suite]